plugins wordpress indispensables

Lorsqu’il s’agit de créer son propre site web, Worpress est l’outil qui ressort le plus souvent. Si ce CMS fait tant l’unanimité aujourd’hui (60,8% de part de marché des CMS1 en 2020¹), c’est en partie pour ses quelques 60 000 plugins.


Grâce à ces extensions, vous pouvez tout faire : sécuriser votre site, le personnaliser à l’envi, le rendre ultra performant et à la pointe du SEO, régler le back office comme bon vous semble… Bref, c’est une véritable caverne d’Alibaba.


Sauf que l’offre est si large que l’on peut finir par s’y perdre ! Et c’est tout l’objet de cet article : vous lister les familles de plugins indispensables pour lancer votre site web sur avec le CMS WordPress.

Ce qu’il faut savoir avant de télécharger des plugins

Déjà, qu’est-ce que c’est, un plugin ?
Un plugin (ou extension en Français) permet d’ajouter une nouvelle fonctionnalité à votre site WordPress sans devoir la coder vous-même.

Pour accéder au extensions via WordPress : Extensions > Ajouter


On sait que c’est alléchant, mais il ne faut pas télécharger des plugins comme on télécharge des jeux sur son téléphone ! Déjà, chaque plugin vaut ce qu’il vaut, et sur les 60 000 existants, tout n’est pas bon à prendre. Donc, voici quelques conseils avant d’activer un plugin :

  • Vérifier le nombre d’installations actives : plus il y en a, plus c’est gage de qualité et de fiabilité. Et profitez-en pour vérifier les avis des utilisateurs
  • Vérifiez la fréquence de mise à jour : au-delà de 6 mois, ça commence à faire beaucoup, et ça pourrait signifier que l’extension est laissée à l’abandon par son créateur ou sa créatrice.
  • Faîtes attentions aux extension gratuites qui ne figurent pas dans le répertoire officiel


Combien de plugin installer au maximum ?
Certains disent 20, d’autres 30… La vérité, c’est qu’il n’existe pas de chiffre parfait dans la mesure où le plus important, c’est que vos plugins soient bien codés. Et la meilleure façon de le savoir, c’est de bien les choisir (cf la partie précédente ????).

I – Les plugins de sécurité

Avant de penser performance, il faut penser sécurité, c’est la BASE. Ce n’est pas qu’une légende : sur internet, les pirates et spammeurs rodent et ont beaucoup plus d’intérêts que vous ne le pensez à vous mettre des bâtons dans les roues (oui, même un petit site). Cross-Site Scripting, Injection SQL, CSRF, Clickjacking… Autant de vulnérabilités qu’il faut prendre au sérieux, et voici quelques plugins de sécurité basiques et incontournables que vous devez compter à votre inventaire :

  • WordFence ou SecuPress : des outils tout-en-un tout avec une version gratuite assez performante
  • Really Simple SSL : pour passer votre site en HTTPS facilement
  • WP Limit Login Attempts : bloque le nombre de tentatives de connexion.
modèle cahier des charges site internet

II – Les plugins d’optimisation de contenu et de référencement naturel

Le référencement, c’est un peu le nerf de la guerre quand on lance son site et qu’on souhaite avoir un minimum de trafic. L’idée est de répondre aux besoins de sa cible via divers contenus et (surtout) d’apparaître le plus haut possible dans les résultats de recherche sans avoir recours au référencement payant (annonces Google, etc.). C’est ça, le référencement naturel.


Nativement, WordPress ne permet pas d’optimiser vos contenus dans ce sens. Mais heureusement, il existe une floppée de plugins qui sont là pour ça :

  • Smush / Imagify : pour optimiser et compresser vos photos
  • Yoast SEO : pour optimiser vos contenus pour le SEO
  • Social Warfare : pour que les utilisateuers puissent partager facilement vos articles sur les réseaux sociaux
  • WP rocket : pour optimiser la vitesse de chargement de vos pages grâce aux caches
  • Pour créer des formulaires : Gravity forms, Ninja Forms, WPForms
  • Pour mettre en place une extension e-commerce : WooCommerce, Easy Digital Downloads, WPshop
  • Pour faire de l’emailing : SendinBlue, Jackmail, MailPoet, Mailster
  • Pour vous faciliter la vie dans la mise en forme et l’architecture de votre site et vos articles : Elementor, Divi, Beaver Builder, WP Page Builder

Il existe aussi bon nombre de fonctionnalités dont vous ne soupçonner peut-être pas l’utilité pour l’instant, mais qui (croyez-nous) vous serviront à coup sûr dans certains contextes :

  • Pour générer rapidement des redirections : Redirection
  • Pour sauvegarder automatiquement votre site ou vos contenus : UpdraftPlus, BackWPup, BackupGuard
  • Pour dupliquer des pages et des articles et économiser de précieuses minutes : Duplicator, Duplicate Post
  • Pour faciliter le travail à plusieurs et la communication sur la plateforme : BuddyPress, PeepSo, Ultimate Member
  • Modifier, ajouter, supprimer des champs de paramètres et de modification pour vous faciliter la vie : Advanced Custom Fields, JetEngine, CoolSet

III – Les plugins WordPress fonctionnels

Vous fourmillez d’idées pour rendre votre site WordPress aussi fonctionnel que simple à utiliser pour les utilisateurs. Par défaut, WordPress ne permet pas grand-chose d’un point de vue fonctionnel : Pas de formulaire de contact, pas de fonction e-commerce, pas de sauvegarde automatique, etc.


Mais, vous l’aurez compris : c’est là tout l’intérêt des plugins ! Pour chaque fonctionnalité que vous souhaitez implémenter (ou presque), vous trouverez un plugin adéquat :

  • Pour créer des formulaires : Gravity forms, Ninja Forms, WPForms
  • Pour mettre en place une extension e-commerce : WooCommerce, Easy Digital Downloads, WPshop
  • Pour faire de l’emailing : SendinBlue, Jackmail, MailPoet, Mailster
  • Pour vous faciliter la vie dans la mise en forme et l’architecture de votre site et vos articles : Elementor, Divi, Beaver Builder, WP Page Builder

Il existe aussi bon nombre de fonctionnalités dont vous ne soupçonner peut-être pas l’utilité pour l’instant, mais qui (croyez-nous) vous serviront à coup sûr dans certains contextes :

  • Pour générer rapidement des redirections : Redirection
  • Pour sauvegarder automatiquement votre site ou vos contenus : UpdraftPlus, BackWPup, BackupGuard
  • Pour dupliquer des pages et des articles et économiser de précieuses minutes : Duplicator, Duplicate Post
  • Pour faciliter le travail à plusieurs et la communication sur la plateforme : BuddyPress, PeepSo, Ultimate Member
  • Modifier, ajouter, supprimer des champs de paramètres et de modification pour vous faciliter la vie : Advanced Custom Fields, JetEngine, CoolSet

IV – Les autres plugins WordPress

Nous pourrions écrire un livre entier sur toutes les catégories d’extensions, Nous dédions cette dernière catégorie aux types de plugins qui n’appartiennent pas aux catégories précédentes et qui pourtant, sauront vous rendre une fière chandelle en temps voulu :

  • Pour traduire des plugins en français : Loco translate
  • Pour surveiller les statistiques de performance de votre site : Google Analyticator, WP Slim Stat
  • Pour optimiser son site pour mobile : AMP
  • Pour mettre en place des popups : Popup Builder, Ninja Popups
  • Pour la conformité RGPD : WP Comment Policy Checkbox, Borlabs Cookie


Vous souhaitez suivre l’actualité digitale et rester au courant des dernières tendances et conseils pour performer sur internet ? Inscrivez-vous à notre newsletter !


¹Kinsta, Statistiques WordPress, 2020