La vitesse de chargement de mon site web est-elle importante ? Peut-elle affecter, directement ou indirectement, mon activité ? La réponse est oui ! Même si la vitesse de chargement n’est pas ou très peu prise en compte par Google en SEO, c’est un critère très important au regard de l’expérience utilisateur !  

Le temps de chargement de vos pages va influencer les premières impressions que se font les visiteurs sur votre entreprise. Si chacun de vos onglets met plus de 10 secondes à s’ouvrir, vous pouvez être sûr que la majorité de vos prospects quitteront votre site. Pour retenir vos visiteurs, vos pages doivent s’ouvrir en moins de 3 secondes. 

Un site lent, c’est un site qui convertit moins, ce qui affecte directement votre activité.  

La première étape, c’est de vérifier la vitesse de chargement des pages de votre site. 

Mon site web est-il vraiment lent ?  

Pour vérifier la vitesse de chargement des vos pages, il existe pléthor d’outils : Pingdom Tools, Google Page Speed Insights, Test my site… Chez MFM, nous vous conseillons d’utiliser GTMetrix ! La version gratuite est suffisamment complète pour vous fournir des informations détaillées sur les performances de votre site et (surtout) les pistes d’optimisation de la vitesse de chargement.

À partir d’une note de C ou D, nous vous conseillons vivement d’entreprendre des optimisations ! 

6 techniques pour améliorer la vitesse de chargement du site web  

#1 : Bien choisir et optimiser son hébergement 

 Le choix de l’hébergeur peut avoir une conséquence directe sur la vitesse de chargement de votre site. Voici nos conseils pour bien choisir son mode d’hébergement. 

Choisir un serveur dédié 

 En choisissant un serveur dédié plutôt qu’un serveur mutualisé, vous ne partagez votre serveur avec aucun autre site, ce qui vous assure un temps de chargement optimal. 

Utiliser un CDN 

Source : Digital Connect Mag

Utilisez un CDN (Content Delivery Network). Il vous permettra d’héberger votre site sur un réseau mondial de serveurs. Vous ne serez donc plus hébergé sur un seul serveur et vous ne craindrez plus les forts trafics qui ralentissent votre site web.  

Et surtout, puisque votre site est stocké sur différents serveurs aux 4 coins du monde, l’internaute se rendra sur votre site via le serveur le plus proche de lui géographiquement, ce qui augmente la vitesse de chargement des pages. 

Optez pour des stockages externes

Enfin, pensez au stockage externe. Vous pourrez y stocker des fichiers assez lourds tels que des vidéos. 

#2 : Éviter d’accumuler plugins et widgets 

Au moment de créer son site web, vous êtes attirés par tous ces plugin et widgets (surtout sur WordPress). 

Mais attention, ces extensions doivent bien être stockées quelque part et participent au ralentissement de votre site web. Notre conseil : optez pour les plugin et widgets strictement nécessaires à la bonne navigation de vos visiteurs.  

Nous avons rédigé un article qui vous aidera à bien choisir vos extensions WordPress !

#3 : Autoriser la mise en cache 

La mise en cache permet aux internautes de stocker des données en mémoire cache. Par exemple, quand vous consultez un site web, votre ordinateur/téléphone/navigateur peut stocker certaines données pour qu’elles s’affichent rapidement la fois d’après. 

Certaines extensions permettent d’autoriser facilement la mise en cache sur WordPress. Nous vous conseillons WP Rocket

#4 : Regrouper et réduire la taille des fichiers CSS et JS 

Moins il y aura de lignes de code, plus le temps de chargement de votre site web sera rapide. ! Nous vous conseillons cet article très bien expliqué. 

#5 : Image : optez pour le format SVG 

Les images sont parfois très lourdes et participent au ralentissement de votre site. Pour éviter ce désagrément, optez pour le format SVG. Léger et vectorisé, il est très net, ne dégrade pas la qualité de votre image tout en l’allégeant considérablement.  

#6 : Sinon, compressez vos images 

Mais, vous pouvez toujours changer votre fusil d’épaule et adopter la compression des images. Tout aussi efficace, elle permet de réduire la taille de vos images tout en conservant une certaine qualité.  

Nombreux sont les outils qui vous permettront de conpresser vos images : Smush, IrfanView (pour PC uniquement) et bien d’autres encore… 

Voilà ! Vous avez à votre disposition de multiples techniques pour optimiser la vitesse de chargement de votre site web. 

Vous ne savez pas par où commencer ou souhaitez aller plus loin ?